Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Grand National du Trot à Laval ce mercredi 7 juin 2023.

 



Direction Laval ce mercredi 7 Juin 2023 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, Le Grand National du Trot devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée 90 000€.

Dans cette épreuve, Galiléo Bello (3) a gagné brillamment à Vincennes début mars, il avait aligné deux disqualifications lors de ses sorties suivantes. Il n’a pas été revu en compétition depuis bientôt deux mois et peut logiquement manquer de condition face à des adversaires affûtés. Cela dit, il apprécie particulièrement la piste de Laval et reste le plus rapide sur le parcours, du premier échelon. Affaire d’impression.Happy Valley (14) s’est pleinement réhabilitée derrière Gaspar d’Angis, absent dans cette étape, à l’occasion de sa dernière sortie au Croisé-Laroche. Elle va retrouver Goéland d’Haufor et Hip Hop Haufor mais c’est surtout les éléments du premier échelon qu’elle doit craindre. Elle va découvrir Laval qui devrait pleinement lui convenir. Ici, sa chance est prioritaire.

Les confidences de Geny

Hugues Monthulé: Horace du Goutier (1) a gagné de très bonne façon à Saint-Brieuc pour son entrée dans le GNT. Après un tour au calme, j’ai durci l’allure en face et il l’a bien fait. Il n’a pas été revu depuis un mois et demi mais il est bien au travail. Il court bien frais de plus. L’opposition est plus relevée cette fois. Il est encore mieux à gauche. Il a un très bon rôle à jouer.

Louis Baudron: Impressionist (2) pouvait courir Vichy lundi, mais j’ai gardé le plan initial à Laval, une piste qui lui réussit bien. Cela évitait aussi un plus long déplacement. On a essayé plusieurs fois pieds nus mais il n’est pas à son aise ainsi. Aussi, il évoluera déferré des postérieurs. Il est bien placé en tête. C’est un 5 ans. J’envisage très sérieusement le podium.

T. Malmqvist: Howdy Partner (4) court à un mois mais il est prêt le matin. Il me donne entière satisfaction au travail. Il répète toutes ses courses. Il est capable de suivre tous les trains et placer sa pointe de vitesse. Il est sérieux et détient une belle chance ici.

Cédric Terry: Festif Charmant (5) vient de prouver à deux reprises qu’il était revenu au mieux, après plusieurs mois d’arrêt. Ce repos volontaire lui a fait le plus grand bien. Dernièrement à Toulouse, il n’a été devancé que par Hastronaute. Certes, le lot est très bien composé mais il est en forme et idéalement engagé au premier échelon. Il ne doit pas être négligé, car il peut s’immiscer dans le quinté, avec un bon parcours.

Stéphane Provoost: Hidalgo des Noés (6) a préparé cette course avec soin. Physiquement, il est très bien. Depuis six mois, il a très bien évolué. Ici, il part en tête, « Gabi » est en pleine forme, comme le cheval. Je ne l’ai pas déferré des quatre pieds depuis plus d’un an. Je pars très confiant.

Jean-Philippe Monclin: Geisha Speed (7) alterne les deux spécialités avec une belle réussite. J’ai préféré cet engagement, à la limite du recul, à celui de La Roche-Posay où elle devait rendre vingt-cinq mètres. Elle est performante lorsqu’elle se présente à un mois d’intervalle. Le lot est bien composé avec des chevaux comme Horace du Goutier ou Impressionist mais elle devrait terminer dans le quinté.

Cyrille Buhigné: Ezalyo Smart (8) effectuait une rentrée, vendredi, et il a laissé une très bonne impression à son driver. Il a fourni une fin de course encourageante après avoir dû patienter à l’arrière-garde. Cette sortie lui a fait du bien, il est plus réveillé. Je suis content qu’il puisse participer à cette épreuve, à domicile. Il va courir en progrès et je compte sur lui pour accrocher une place dans le quinté.

Stéphane Provoost: Derby du Dollar (9) rend la distance à de très bons adversaires. Ses ambitions seront très limitées. Il va garder ses fers. Il sera plus compétitif dans les réclamers cet été.

Jean-Michel Baudouin: Falco d’Havaroche (10) a souffert d’une seime après Saint-Brieuc. Aussi, il va rester ferré ici. Il rend la distance dans un lot bien composé. Sa tâche s’annonce délicate. Il sera plus compétitif lors de la prochaine étape à Langon.

Christian Bigeon: Goéland d’Haufor (11) suivait Gaspar d’Angis avec des ressources au Croisé, lorsqu’il a été gêné par une chute. Il aurait pris une part active à l’arrivée. Il est resté au top et la piste plate de Laval va l’avantager. Ce n’est jamais facile de rendre vingt-cinq mètres et le lot est bien composé, mais il détient encore une très bonne chance. Hip Hop Haufor (12) a dû éviter un accrochage au début de la ligne droite au Croisé, ce qui lui a coûté le premier accessit. Sa course était très bonne. Il est resté au mieux et retrouve des conditions de course favorables. Il a usé du pied en dernier lieu et je veux garder le déferrage pour le Prix René Ballière, disputé le 25 juin. Ferré très léger, il garde son mot à dire.

Sylvain Roger: Figaro de Larré (13) avait bien tenu sa partie avec les fers, début janvier à Vincennes, lors d’une prestation à l’attelé mais il est nettement plus à l’aise au trot monté. Cette course au deuxième échelon n’a rien d’évident face à des sujets de grande qualité et en pleine forme. Il restera ferré et il est préférable de le regarder courir, avant de le revoir dans l’autre spécialité.

Guillaume Gillot: Doux Parfum (15) n’avait pas démérité à Bordeaux même s’il avait coincé dans les derniers mètres. Il était devancé par des plus jeunes et des meilleurs que lui. Il a connu un petit problème après cette sortie et je ne vais pas pouvoir le déferrer. Dans cette configuration, je vous conseille de l’écarter même s’il est bien engagé.

Louis Baudron: Ecureuil Jénilou (16) effectue sa rentrée, seul aux cinquante mètres. Il restera ferré pour l’occasion. Dès lors, il lui sera difficile de se mettre en évidence, même s’il a un peu de travail derrière lui. Il a le meeting de Cagnes qui se profile avec deux engagements intéressants. Il est préférable de le revoir.