Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Prix de Nozay à Vincennes ce samedi 31 décembre 2022.


 Direction Vincennes ce samedi 31 décembre 2022, pour le Tiercé-Quarté-Quinté Plus du jour. Dans cette épreuve, le Prix de Nozay devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 57 000€.

Dans cette épreuve, Destrier d’Or (1) est d’une belle régularité, ayant terminé dix fois dans les cinq premiers lors de ses douze dernières tentatives, quelle que soit la spécialité. Il ne faut pas prendre au pied de la lettre sa plus récente prestation à Bordeaux-Le Bouscat, où il n’était pas déferré. Toutefois, il a échoué lors de sa seule sortie sur la grande piste de Vincennes et n’a pas de marge de manœuvre.

Les confidences de Geny

Matthieu Varin: Eden de l’Iton (2) vient de prouver sa forme à plusieurs reprises, dans des épreuves à réclamer. Dernièrement, malgré son numéro 9, il a bien tenu sa partie. Ce quinté de vieux chevaux n’est guère plus relevé qu’un réclamer. Sa forme est sûre et il a d’ailleurs très bien travaillé mardi matin. Il peut accrocher une place si tout se passe bien.

Damien Bonne: Etna du Lupin (3) fait preuve d’une belle régularité, au trot monté. Il possède également de bons moyens à l’attelage. Comme il a très bien travaillé, mercredi matin, je me suis laissé tenter par cet engagement favorable, réservé uniquement aux vieux chevaux. Jugé sur ce qu’il montre à l’entraînement, il n’est pas incapable de prendre une place à ce niveau.

Paul Philippe Ploquin: Mr Perfection (4) m’a fait bonne impression les deux dernières fois, où je l’ai couru battu. Il est brave, fait de son mieux. Il va apprécier la longue distance et a une petite chance.

Arnaud Foulon: La dernière fois, Expelliarmus (5) a été malchanceux. Il aurait probablement fini à l’arrivée. Je lui ai préservé les pieds en vue de ce bel engagement. Il est très brave. J’en attends une belle performance. J’espère le voir dans les trois premiers.

Eric Blot: Toutes ses courses sont bonnes. Editeur la Ravelle (6) est en forme. En revanche, il est moins à l’aise corde à gauche qu’à droite. Il faut qu’il ait un bon parcours à la corde pour mieux tourner. La grande piste ne va pas le gêner. Il a une chance pour être quatrième ou cinquième.

Julien Mouchard: Défi de la Coudre (7) m’apporte beaucoup de satisfactions depuis qu’il est arrivé à la maison. Ici, c’est un bel engagement et il est resté en forme. Il est aussi bien que quand il a battu le très bon Fanatic Flash à Saint-Brieuc, le 6 novembre. C’est le parcours qui fera la différence dans ce lot homogène. S’il terminait dans les cinq premiers, je serais très content.

Maxime Bézier: Duchesse de Sassy (8) n’était pas au mieux lors de sa dernière sortie à l’attelage. Récemment, sous la selle, elle s’est élancée au galop mais elle a bien travaillé derrière. Elle était bien souple. Elle me paraît bien à l’entraînement et l’engagement est intéressant même si elle doit affronter les mâles et quelques concurrents étrangers. Une petite place me satisferait.

Julien Chevreux: Après une bonne rentrée, Elixir d’Anama (9) a été très malheureux en dernier lieu. Dommage, car il avait beaucoup de ressources. Je pense qu’il est revenu très bien. Il faut qu’il soit caché au maximum. S’il a un bon parcours, il a le droit d’être troisième-quatrième-cinquième.

Patrick Terry: La dernière fois, Eveil du Lupin (10) s’est montré un peu brillant mais a très bien tenu sa partie. Quand un cheval est en forme (comme lui en ce moment), il faut tenter. Il a prouvé qu’il avait ce niveau. L’engagement est intéressant. Il a le droit de finir à l’arrivée, avec un bon parcours.

Cyril Chenu: Il ne faut pas la juger sur sa dernière course. Ecume de Furetais (11) effectuait des débuts sous la selle. Auparavant, elle avait pris la cinquième place d’un quinté en étant devancée par plusieurs 7 ans. Cette fois, elle découvre des conditions de course sur mesure. J’ai essayé de l’amener au mieux pour cet objectif. Elle a sa place dans les cinq premiers.

Ronny Kuiper: Racing Ribb (12) a réalisé une excellente saison, principalement en province. Il avait également bien couru sur une 2.100 mètres, au mois de septembre. Il affiche une excellente condition physique à l’entraînement et découvre un engagement idéal, sans les 7 ans. À l’issue d’un bon déroulement de course, il peut terminer dans les trois premiers.

Guillaume Gillot: Emblème Castelets (13) n’avait pas un bon programme, cet automne, et j’ai préféré attendre le meeting de Vincennes. J’ai dû le déclarer non-partant, samedi dernier, alors qu’il était déjà prêt à bien faire. Il a heurté le sulky en sortant du box et s’est légèrement blessé. Tout est rentré dans l’ordre. Il est extra à l’entraînement et l’engagement est sur mesure. Il ne devrait pas être loin.

Patrick Terry: Je devais envoyer Etienos de Chenou (14) à Cagnes-sur-Mer mais j’ai jugé que l’engagement est aussi bien ici. Du coup, j’ai rattrapé le forfait. En dernier lieu, il a fait sa course. Il est dans sa catégorie mais n’a pas de marge. Il peut prendre une place, avec un bon parcours.

Bernard Piton: Dirky Ever (15) vient de laisser des regrets sur les 2.100 mètres. Disqualifié suite à une faute au début, il a suivi très facilement ensuite. Il manque de maniabilité à l’attelage et n’a quasiment jamais réussi à se mettre en évidence dans cette spécialité. Samedi, il découvre un engagement idéal, au plafond des gains. S’il se montre sage, il peut créer une surprise et prendre une place à belle cote.

Jörgen Westholm: Sir Henry P.Hill (16) était fatigué en fin d’été. De plus, il a connu un problème à un pied. Il va donc effectuer une rentrée après quasiment quatre mois d’absence. Certes, l’engagement est idéal et il a déjà bien couru à Vincennes mais il n’est pas affûté. Il a besoin de courir pour revenir au mieux.