Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Prix Jockey à Vincennes ce samedi 3 septembre 2022.


 Direction Vincennes ce samedi 3 septembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Prix Jockey devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 120 000€.

Dans cette épreuve, Happy Valley (8) a laissé une très bonne impression pour son retour dans la capitale, terminant à la hanche d’Hohneck, à l’issue d’une brillante fin de course. Elle demeure clairement une rivale de choix pour le champion de Philippe Allaire, le 18 septembre. Ici, elle est plaquée des antérieurs. Elle est déjà prête. Elle devrait encore accrocher une bonne place en venant finir. Hohneck (14) est irréprochable depuis de nombreux mois face à ses aînés, comme dans sa génération qu’il domine. Il a triomphé avec la manière en supportant le poids de la course le 20 août. Il sera à nouveau plaqué des antérieurs. C’est un métronome et une valeur montante pour les prochaines grandes joutes hivernales. En attendant, il se présente comme un logique et solide favori.

Les confidences de Geny

Jarmo Niskanen: Homonymie (1) est désormais débarrassée de ses petits problèmes de santé et elle n’est pas précoce, elle a pu montrer son vrai visage ces derniers temps. Actuellement, elle n’a rien d’autre à courir. Ici, c’est un test à la fois sur la grande piste de Vincennes et à ce niveau de compétition. Elle est en pleine progression. Cette sortie sera riche d’enseignements pour la suite de sa carrière.

Benoît Robin: Hamlet du Vivier (2) a gagné avec la manière à Enghien mi-août. Il a les gains pour tenter sa chance à ce niveau. Pourquoi s’en priver ? Je me laisse tenter d’autant qu’il a très bien travaillé, il est sur la montante. Si ce niveau est trop difficile, il a une course fermée à la fin du mois. On affronte l’élite, mais je suis convaincu qu’il ne sera pas ridicule.

Pascal Jean Cordeau: Hinden (3) passait un test face aux meilleurs pour son retour à Paris-Vincennes. Il a été plus que concluant, même si on loupe le podium et la qualification directe pour le Critérium des 5 Ans de très peu. Il gravit les échelons les uns après les autres. Il aime la compétition et le rythme dans la course. Il est resté très bien. On savoure l’instant présent tout en rêvant un peu. J’y crois.

Pierre Belloche: Horsy Dream (4) est splendide actuellement et en pleine ascension. Par le passé, il a montré qu’il pouvait réussir sur la grande piste de Vincennes. Il peut également aller devant comme attendre. Cela va être intéressant de le juger à ce niveau, car ce n’est plus du tout la même catégorie. Cela dit, j’ai confiance en lui, car il a des qualités qui lui donnent une chance pour les places. Il va bien ferré aussi.

Matthieu Abrivard: Have a Dream (5) a formé le wagon de deux la dernière fois. Du coup, j’ai ramené pas mal de monde sur mon dos et il a bien tenu sa partie dans ce contexte défavorable. Il faut le mener à l’économie. Il a beaucoup de vitesse et est brave. Il me paraît bien et sera avantagé par la longue distance. On peut essayer de prendre une petite place.

Jean-Michel Bazire: Héraut d’Armes (6) a obtenu sa qualification pour le Critérium dernièrement. Il est bien à venir de derrière. Il évolue de bonne manière. Il a travaillé un peu plus durement depuis sa troisième place du 20 août. Il est très bien. Il sera totalement déferré dans le Critérium des 5 Ans. En attendant, il doit encore terminer sur le podium.

Christian Bigeon: Hip Hop Haufor (7) a réalisé une bonne rentrée. Je me suis mis en queue de peloton sur 2.175 mètres. Dans le dernier tournant, j’allais facile puis il n’a fait que la ligne droite mais dans un très bon style. Il va apprécier de retrouver un parcours de tenue. Il est bien. On ne va peut-être pas être trop offensifs. Il y a les bons de la génération, mais il peut rentrer dans le quinté.

Yannick Henry: Hastronaute (9) a gagné à Grenade pour sa semi-rentrée. L’opposition sera différente cette fois. On revient dans la capitale avec les meilleurs. Il a bien travaillé pour cette course. Il est monté à Grosbois mardi. J’ai hâte de voir son comportement et montrer qu’on est présent. On va le faire finir. Je me satisferais d’une place et de le voir tracer une tranchante fin de course.

Jean-Luc Dersoir: Hokkaido Jiel (10) est parti sur un faux pas lors de sa rentrée. Ensuite, il a fait un parcours correct. Avec lui, il faut être vigilant en partant. Il est bien. Il y a de l’opposition avec Hohneck et Happy Valley, mais avec l’aide d’un bon parcours, on peut être quatrième ou cinquième.

Benoît Robin: Hussard du Landret (11) a été courageux pour son retour à Paris-Vincennes. Je suis sorti un peu tôt, mais il n’a calé qu’à cinquante mètres du but, terminant tout près. Il va évoluer sur la montante, après avoir été six semaines sans courir. Je préserve ses pieds pour le Critérium. Il sera ferré léger aux postérieurs et a déjà brillé ainsi. Il fera de son mieux en courant à l’abri. Il peut se placer.

Alexandre Abrivard: Hanna des Molles (12) m’a plu et s’est montrée rassurante la dernière fois. Certes, elle ne termine que huitième, mais sur un parcours de vitesse et après trois contre-performances. Elle a eu un bon comportement. J’espère la voir sur la montante à quinze jours du Critérium, pour pouvoir viser une place dans le groupe I. Ici, je vais la courir sagement et la faire finir à nouveau.

Jean-Michel Bazire: Hooker Berry (13) est sur la montante au fil des courses cet été. Plus heureux dernièrement, il aurait terminé sur le podium. Ici, je le déferre des quatre pieds. Il aura aussi ses oeillères. Il est pratique et possède une très bonne pointe de vitesse. Il a sa place à l’arrivée.