Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Prix d’Eaubonne à Vincennes ce samedi 10 septembre 2022.


 Direction Vincennes , ce samedi 10 septembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Prix d’Eaubonne devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2100 mètres, et dotée de 49 000€.

Dans cette épreuve, Enzo Slipper (1) a un peu de gains et, maintenant, c’est compliqué pour lui comme l’indiquent ses derniers résultats. On raccourcit la distance en espérant du changement, mais je pense que cela sera difficile, bien qu’il donne satisfaction au travail, indique Dirk Meulebrouck.

Les confidences de Geny

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard: Destin de Star (2) avait mal couru au mois de juillet à Enghien, mais il avait les poumons sales. Il a rassuré dernièrement à La Capelle, où il devait rendre la distance à des plus jeunes. À 9 ans, il découvre des tâches compliquées. De plus, il n’a jamais réussi à se mettre en évidence sur la grande piste. Il faudra qu’il bénéficie de circonstances favorables pour accrocher la cinquième place.

Pierre-Yves Rochard: Equin d’Avril (3) a réalisé un excellent été dans les deux spécialités. Dernièrement, à Nort-sur-Erdre, son driver n’a pas pris les bonnes options et il n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course. Cette sortie va lui permettre d’arriver au mieux pour un prochain engagement au trot monté. Samedi, il n’aura pas la partie facile.

Laurent-Michel David: Fanal du Garden (4) était bien placé dernièrement lorsqu’il a pris peur de la cravache d’un rival, en plaine. Il revient très bien et affiche une excellente condition physique à l’entraînement. C’est vrai qu’il n’a jamais brillé sur la grande piste mais, sur cette courte distance, je le crois capable de se mettre en évidence. Il peut profiter de cet engagement sur mesure pour terminer dans les trois premiers.

Jean-Marie Roubaud: Elgino (5) est mieux sur les longues distances mais il fait tout. Il est plus à son affaire en étant caché, mais peut faire un effort dans le parcours. La grande piste n’est pas un problème. Il fait toutes ses courses et l’engagement est très bon. S’il n’est pas victime d’aléas et qu’il hérite d’un bon numéro (N.D.L.R. : il a le 5), il va lutter pour la victoire.

Romain Derieux: Flandre (6) est revenue au mieux après avoir effectué un break au printemps. Samedi, elle est bien engagée et n’a pas, cette fois, de 6 ans à affronter. Même si elle est régulière, elle n’a pas de marge et a besoin d’un bon déroulement de course pour placer sa pointe. Cela dit, face à une telle opposition, elle détient une bonne chance et peut même gagner si tout se passe vraiment bien.

Michaël Izzo: Fossoyeur (7) a fait un très bon meeting de Cagnes-sur-Mer. L’engagement est beau, sans qu’il y ait beaucoup d’européens. Il est mieux caché et il faut qu’il y ait du rythme. Avec un bon déroulement de course (N.D.L.R. : il a hérité du numéro 7 derrière l’autostart), il a sa place dans le quinté.

Mlle Anaïs Michel: Enerise Flash (8) n’a pas démérité dans une épreuve à réclamer, mardi soir. Elle était en chaleur et s’est montrée encore plus froide que d’habitude. Elle fait preuve d’une belle régularité même si elle doit se contenter des places. Elle monte de catégorie, mais les engagements sans les 6 ans sont assez rares. Elle n’est pas hors d’affaire pour la cinquième place.

Joao David Ferreira: Fakir de Gesvres (9) part en première ligne, il a une chance. Il donnera son maximum, mais sachez que la course visée, c’est le 25 septembre.

Alain Roussel: Firos (10) s’est bien défendu ces derniers temps, principalement sous la selle. Au trot attelé, il s’est souvent bien comporté sur les courtes distances. Je profite de cet engagement correct pour tenter l’aventure. Il n’est pas incapable d’accrocher une place à l’issue d’un bon déroulement de course.

Matthieu Varin: Figaro Gema (11) n’a pas eu une bonne course en dernier lieu. Il faut lui masquer l’effort au maximum et cela s’est mal passé. En effet, il s’est retrouvé trop tôt le nez au vent, mais sa performance a été très bonne. Il avait fait un bel été auparavant. Il est parfait. S’il a un bon parcours, il faut le mettre dans le quinté.

Björn Goop: Giant Shadow (12) a fait une bonne rentrée. J’ai été très content de sa prestation. Cela dit, peut-être qu’il aura besoin de plusieurs courses pour envisager la victoire. Dans cette épreuve, il lui faudra un bon parcours pour être compétitif pour une place.

Franck Nivard: Zante Laser (13) a très bien couru le mois dernier, sur les 2.150 mètres d’Enghien, où elle n’a été devancée que par deux 6 ans. Elle est maniable et régulière, mais n’a pas une grosse marge de manœuvre à ce niveau. Il faut lui masquer l’effort et bien gérer le réservoir. Cela dit, samedi, elle fait face à un engagement de choix. Elle a une belle carte à jouer.