Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Prix de la Reine Marguerite à ParisLongchamp ce jeudi 1er Septembre 2022.

 


Direction ParisLongchamp ce jeudi 1er septembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Prix de la Reine Marguerite devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2250 mètres, et dotée de 50 000€.

Dans cette épreuve, Monsieur Xoo (1) est un élément à la valeur bien connue, notamment au niveau des quintés. Souvent vu à son avantage dans les gros handicaps, il a enlevé sa course en mars dernier. Ayant bénéficié d’un break ensuite, il vient de fournir une course de rentrée discrète. Désormais en 43 de valeur, son programme se complique et les engagements favorables se font rares. Il doit, en effet, porter 63 kilos ici. Bazoques (5) a réalisé une très belle saison 2021, notamment au niveau des gros handicaps. On pouvait espérer manifestement mieux de sa part cette saison, même si elle n’a encore que peu couru. Elle devra faire mieux que ces derniers temps pour espérer briller ici. On remarquera toutefois que son mentor n’insiste probablement pas à ce niveau pour rien.

Les confidences de Geny

Stéphane Wattel: À chaque fois, My Charming Prince (2) est régulier dans cette catégorie, mais il montre qu’il lui manque un petit quelque chose pour pouvoir gagner. Il prend des places courageusement, mais on ne peut pas dire que cela soit très impressionnant. Je pense que sa situation au poids ne lui donne aucune marge pour la victoire.

Christophe Escuder: Good Question (3) a vu, au fil de ses dernières sorties, sa situation sur l’échelle des valeurs s’améliorer. Voilà pourquoi je trouve tentant de réessayer à ce niveau. Le parcours du jour et la distance devraient lui plaire. Il semble avoir bon moral le matin. Il faudra composer avec la corde 14 et bénéficier d’un bon déroulement de course pour prétendre bien faire.

Stéphane Gouyette: L’avant-dernière fois, à Saint-Cloud, Saam (4) avait certainement été monté trop près. Plus récemment, à Dieppe, on pense que cela venait du terrain qui était quand même vraiment léger. Il a repris un peu de fraîcheur depuis, il est beaucoup mieux. On compte sur le fait que la piste soit moins ferme à Longchamp. Je pense qu’il peut se racheter.

Maxime Cesandri: Captain de Cerisy (6) n’a pas apprécié la PSF pénible dernièrement. C’est vraiment un adepte du bon terrain. Avec la météo actuelle, il sera dans son élément. Il a un bon numéro de corde (ndlr : il s’élance de la stalle 2), ce qui est un avantage sur cette piste neuve. Cependant, c’est un attentiste, mais il va apprécier l’arrivée au second poteau.

Jean-Marie Béguigné: Révoltée (7) reste sur une bonne tentative à Clairefontaine, mais il lui faudrait, au moins, deux kilos en moins pour être réellement compétitive et en mesure de lutter pour le succès. Elle est bien, mais est mal placée ici par rapport à ses aînés qui ont eu des valeurs bien supérieures par le passé. Ceci étant, on ne peut la négliger pour une place.

Mme Carmen Bocskai: Utamaro (8) est très régulier et n’a pas été battu par n’importe qui les deux dernières fois. En dernier lieu, il a été un peu dérangé par le mauvais terrain de Clairefontaine. En outre, il a été contrarié par un contrôle anti-dopage avant la course. On a préféré attendre cet engagement, sur une piste qui s’est reposée ces dernières semaines. Il devrait s’adapter à la distance avec la longue ligne droite.

Sylvain Dehez: Calaconta (9) nous a fait très plaisir une nouvelle fois en dernier lieu. Elle a bien récupéré depuis et s’annonce compétitive jeudi, d’autant qu’elle apprécie tout particulièrement le tracé de ParisLongchamp. Certes, désormais en 35 de valeur, sa marge est mince pour le succès, mais un bon résultat de sa part est attendu.

Mme Corine Barande Barbe: Garlingari (10) avait besoin de ses deux derniers parcours, d’autant qu’il n’avait pas du tout son terrain. En dernier lieu, la piste de Deauville était quand même un peu fatiguée. Celle de Longchamp a dû être bien arrosée, bien entretenue, ce qui devrait bien lui convenir. Il a plus de courses dans les jambes désormais, et une meilleure situation au poids. Il ne faut pas l’oublier.

Tomas Janda: Les deux premières courses de l’année de Mysak Miky (11) ne comptent pas, car l’écurie était victime d’un virus à ce moment-là. Il reste sur deux bonnes performances et est en belle condition. On en attend une bonne prestation, mais bien sûr, les quintés ne sont jamais des courses faciles. Cette sortie va nous montrer son potentiel à ce niveau.

Alessandro Botti: Dreams (12) n’a pas vraiment de marge de manœuvre à ce niveau, d’autant plus face à ses aînés. On fait un essai sur un peu plus long. Il faut voir ce que cela va donner.

Mathieu Boutin: Bene Bene (13) vient de renouer avec le succès. Je l’ai supplémenté pour courir ici car le cheval est resté très bien. Il a été pénalisé au poids et monte de catégorie. Il a déjà bien fait au niveau qui nous intéresse le printemps dernier et a souvent bien couru à ParisLongchamp.

Mlle Anne-Sophie Crombez: Replenish (14) est en forme, bien placé à la corde (ndlr : il a hérité de la stalle 3), va apprécier le terrain et ne porte pas de trop de poids, étant placé en bas de tableau. Dès lors, je pense le voir bien courir. Je ne dis pas qu’il va gagner, mais il peut terminer à l’arrivée, s’il est décidé. Il ne faut pas perdre de vue qu’il a 9 ans et qu’il connaît la musique.

François Belmont: La rentrée de Sir Sparkalot (15) a été plutôt bonne. Il avait peu de travail, après quelques problèmes de santé, et a été plutôt pris de vitesse sur un parcours un peu spécial. Cette course lui a fait énormément de bien. On va savoir exactement où il en est, mais c’est un cheval que j’aime bien et que j’estime compétitif à cette valeur. S’il est dans le quinté, c’est que le lot n’est pas des plus relevés.