Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quinté. Le Grand Prix Jean Dumouche à Beaumont de Lomagne ce lundi 12 septembre 2022.

 

Le Grand Prix Jean Dumouche à Beaumont de Lomagne ce lundi 12 septembre 2022.


Direction Beaumont de Lomagne , ce lundi 12 septembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Grand Prix Jean Dumouche devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2550 mètres, et dotée de 37 000€.

Dans cette épreuve, arrêtée au printemps, Déesse du Plessis (7) a effectué une rentrée encourageante le mois dernier à Castera-Verduzan où elle a notamment été devancée par Elue du Gade, récente lauréate à Feurs. Dans la foulée, elle fait face à un engagement idéal à la limite du recul. Certes, elle semble barrée par quelques plus jeunes, mais elle peut s’immiscer dans le quinté à belle cote.

Les confidences de Geny

Christophe Feyte: Il faut effacer la dernière disqualification d’Espoir du Dropt (1). J’ai essayé un nouveau sulky et son pied a tapé dans la roue au moment de l’accélération, dans le dernier tournant. Sans cet incident, il aurait disputé la victoire. Il est au top et s’élancer au premier échelon à Beaumont est un gros avantage. Floréal (8) devrait faire du train et rendre la vie dure aux chevaux du second poteau. J’y compte.

Patrick Terry: Elixir du Bocage (2) est un cheval sympa, bon droitier, qui sera bien sur cette piste. Il reste sur de bons chronos à Cagnes-sur-Mer. Il peut prendre une place, même si le lot est très relevé.

Maxime Grasset: La dernière course d’Evisto Blues (3) est très bonne avec un parcours catastrophique. Je le retrouve depuis un moment. Pour moi, il peut être troisième, quatrième ou cinquième.

Yannick Henry: Fly To The Moon (4) vient de jouer de malchance à deux reprises. À La Rochelle, il n’était pas à l’aise à gauche et a été disqualifié après enquête. Puis, dernièrement à Vichy, il a passé le poteau au galop alors qu’il allait se classer troisième. Il est idéalement engagé et apprécie particulièrement la piste de Beaumont. Il faut lui masquer l’effort, mais il sait finir vite. Il ne devrait pas taper loin.

Jörgen Westholm: Gardner Shaw (5) a de bonnes performances en Suède et montre une belle forme au travail. On l’aime beaucoup. Il aime aller en tête et n’aura pas de problème pour tourner à droite. Sa place est dans les trois premiers.

Frédéric Clozier: Feria du Metz (6) n’avait pas un bon programme, cet été, et je ne voulais pas la courir à Biarritz, où elle aurait dû rendre la distance. Elle vient d’effectuer une rentrée correcte. Je l’avais déjà amenée travailler à Beaumont auparavant. Lundi, elle est bien engagée au premier poteau. Même si elle peut manquer d’une course pour disputer la victoire, une place reste à sa portée. Elle ira ensuite à Vincennes.

Charles Bouvier: Floréal (8) vient de s’imposer de belle manière à Vichy. Il est toujours dans les mêmes conditions, aussi bien physiquement et moralement, et se plaît sur les parcours corde à droite. Il aurait sans doute préféré une piste plus sélective, mais s’est bien comporté ici cet été. Tous les feux sont au vert.

Xavier Thielens: Ferlaine (9) n’est pas très à l’aise à gauche. Cela devrait être mieux pour elle à Beaumont-de-Lomagne, où partir en tête est plutôt un avantage. C’est une course qui semble devoir lui correspondre. Cachée, pas loin de la tête, c’est sûrement ce qui lui convient le mieux. Elle peut nourrir des ambitions.

Patrick Terry: Franceville (10) a une belle course à Vincennes dans une quinzaine de jours. Elle va faire de son mieux mais l’engagement est très mauvais et elle reste ferrée. Dès lors, sa tâche sera très compliquée, même si elle vient de montrer sa forme.

Yannick Henry: Guévara du Pont (11) vient de s’imposer facilement par deux fois et affiche une forme optimale. Il va se plaire sur ce parcours. Certes, ce n’est jamais facile de rendre la distance sur cette piste, mais il y a deux ou trois chevaux pour faire du train, ce qui devrait créer des espaces. C’est le cheval de classe du lot et je compte sur lui pour disputer la victoire.

Denis Brossard: Campione Mio (12) s’était blessé à l’entraînement et avait dû être arrêté. Pour cette rentrée, après deux mois et demi d’absence, il va logiquement manquer de compétition. Il restera ferré et mieux vaut attendre de le revoir dans de meilleures conditions.

Yannick Henry: Deganawidah (13) a intégré l’écurie depuis peu. Il a des gains et découvre désormais des tâches compliquées. Cette course va lui permettre de préparer au mieux un engagement, à la fin du mois, à Toulouse. Lundi, il restera ferré et doit rendre la distance. Il est préférable de l’écarter.

Patrick Terry: En dernier lieu, Diego Sautonne (14) a terminé deuxième à Castera-Verduzan, battu par un bon cheval. Il a fait sa valeur. Il est chargé en gains. Il fait ses courses mais on sait qu’aux vingt-cinq mètres, c’est compliqué à Beaumont-de-Lomagne. En plus, il reste ferré. Vous pouvez l’oublier.

David Alexandre: Dernièrement à Vincennes, Duc du Lupin (15) a effectué le parcours avec une roue crevée depuis le premier tournant. Matthieu Abrivard m’a confié qu’il aurait fait l’arrivée sans cela. Ses sorties précédentes étaient bonnes. Lundi, il est bien engagé mais il doit rendre la distance. Il aura un bon programme ensuite. Bien que seulement plaqué des antérieurs, il peut se placer.

Patrick Terry: La dernière fois, Dayan Winner (16) est parti au galop à Castera-Verduzan mais ce n’était pas si mal. Il est en bonne forme. Sa tâche n’est pas facile aux vingt-cinq mètres. C’est pour une petite place, en fin de combinaison.